Samuel Fosso

  • Photo

MONOGRAPHIE DU
PHOTOGRAPHE CENTRAFRICAIN
SAMUEL FOSSO (1962- )

 

'Dorian Gray à Bangui'

 

Auto-portraits de l’artiste. Séries : Autoportraits des années 1970, Mémoires d’un ami, Le rêve de mon grand-père, Tati 1977, African Spirits 2009.

 

L’histoire commence au fond d’un studio de Bangui en Centrafrique, un homme encore jeune allume les lampes des projecteurs pour se photographier. Le jeune homme revêt des habits qui rappellent les tenues des vedettes du music-hall de l’époque, dont on peut voir les images dans les magazines. Dans des poses qui suggèrent tout le glamour des scènes internationales, le jeune homme recrée un monde.

 

Avec  la série la plus récente produite par Samuel Fosso, « African Spirits », il entre dans la grande histoire. Une histoire qui renvoie aux rêves panafricanistes de la période précédent les Indépendances. Fosso a totalement disparu. Les corps que nous voyons représentés ne sont plus le sien mais bien ceux de ceux qu’il incarne. L’autoportrait, exercice en apparence voué à la représentation narcissique de soi, peut prendre des dimensions et des formes diverses, parfois contradictoires. Samuel Fosso glisse doucement d’une forme d’affirmation de soi à l’énoncé d’un « nous » qui le prend presque par surprise.

 

 

ACHeter le livre PAPIER OU PDF

Sous la direction de Simon Njami

Livre broché d'autoportraits de Samuel Fosso (courtesy J.M. Patras galerie)

Biographie en français et anglais

Publié en novembre 2010

EAN 978 2 909571 669

 

Quelques pages du Livre 'SAMUEL FOSSO - DORIAN GRAY À BANGUI' :

.