La Chambre de Mario Benjamin

La Chambre de Mario Benjamin

Monographie

peintures
installations


Haïti

LA CHAMBRE DE MARIO BENJAMIN

sous la direction de Jean Loup Pivin, Joël Andrianomearisoa, Pascal Martin Saint Leon

(Extrait des 30 premières pages du livre / 192 pages)

Monographie de l'artiste Mario Benjamin (Port-au-Prince, Haïti)
Textes de Jean Loup Pivin, Pascal Martin Saint Leon, Simon Njami en bilingue français/anglais
Livre relié 27x21 cm de 192 pages couleur
115 photographies couleurs de son univers (36 photos) et de ses oeuvres (79 reproductions) par Roberto Stephenson, Victor Pétion, David Damoison, Marc Steed

ISBN EAN 978-2-84105-297-4                                           version papier seulement   39 €




Les chambres de Mario

Les métaphores si elles donnent une image à une pensée, une approche, ne sont pas une fin en soi et ont leurs propres limites. "La Chambre de Mario Benjamin" est une métaphore pour approcher son œuvre de la façon la plus proche. Néanmoins la métaphore, ici dans le déploiement de la réalité de sa chambre photographiée par Roberto Stephenson, montre qu’elle n’en est pas une. Au cœur de son travail, comme il aime bien dire au cœur de son désir, ce lit d’enfance d'une place que seuls les corps superposés peuvent occuper, au cœur de son existence devenue insomniaque, parfois, et vide quand il n’est pas là, enfermé ou galopant ailleurs.

Haïti pourrait être la grande chambre de Mario Benjamin, pourtant il n’y a pas de dichotomie avec son pays qui est là, son peuple, ses expressions, ses talents. Probablement loin de ceux soulignés par Malraux, Breton et bien d’autres admiratifs d’une vitalité artistique populaire réduisant ainsi souvent la création haïtienne à cette dimension "naïve".

Mario Benjamin est un artiste de son temps qui fait aussi des installations. On devrait dire de la peinture et des installations. Car c’est bien la peinture qui saisit aujourd’hui le regard dans un contexte où la main de l’artiste est devenue rare dans le monde occidental de l’art.

Ouvrir les portes des chambres de Mario Benjamin, c’est parfois rester sur le seuil et regarder de l’extérieur à travers l’entrebâillement de la porte, c’est souvent y mettre un pied, c’est parfois s’y perdre. La métaphore n’a d’autre raison d’exister que d’éviter les mots sans espace, éviter les mots sans leur poésie. Ainsi va la chambre de l’enfermement jamais fermée ou la chambre de l’amour toujours ouverte.



RETOUR À LA PERMANENCE DE LA MAIN

Mario benjamin est une personnalité à part dans le paysage tant de la création haïtienne que de l’art contemporain. ses interventions que l’on nommera installations et performances cherchent à exprimer plus la poésie d’un espace qu’une revendication ou une dénonciation de notre (de sa) société. Mais sa peinture reste un des traits majeurs de son oeuvre, jamais anachronique, toujours bouleversante, alors même que ce XXIe siècle naissant laisse peu de place à cette discipline. Un retour à la permanence de la main millénaire de l’artiste.

ce travail intime de peinture que Mario benjamin réalise dans un face à face solitaire et tragique, plonge l’observateur dans un au-delà alimenté de croyances, de visions et d’inventions. ses figures peintes, telles des miroirs, font resurgir en nous les cauchemars de l’enfance, les appréhensions de la vie, le trouble de la mort. c’est en cela que l’œuvre de Mario Benjamin représente la part inavouable de nous-même.

la bonne quarantaine, ayant fréquenté les plus grandes manifestations, plusieurs fois les biennales de Venise, São Paulo, La Havane, il n’est plus un artiste à découvrir mais à consacrer. Revue Noire, dans une fidélité depuis vingt ans à son talent, édite sa première monographie et présente une exposition de sa peinture, avec des séries inédites, dans sa Maison parisienne.
Jean loup pivin

Extrait des 30 premières pages du livre / 192 pages


 
Buy Viagra In Spain