Joël Andrianomearisoa – Art

© Joël Andrianomearisoa, 'Papier noir', detail, 2014
© Joël Andrianomearisoa, 'Papier noir', detail, 2014

Art visuel

(Madagascar – France)

 

né en 1977 (Antananarivo)

vit et travaille entre Paris, Magnat l'Étrange (en Creuse dans le centre de la France) et Antananarivo

 

 

Enrichi des savoir-faire de Madagascar (fibres, soie ou essences de plantes rares) et d'une formation d'architecte à l'École Spéciale d'Architecture avec Odile Decq, Joël Andrianomearisoa est sensible à toutes les matières (des tissus et papiers aux plastiques), aux atmosphères sombres (le noir est sa couleur de référence), et joue avec toutes les techniques : dessin, installation, performance, vidéo, photographie…

 

Nombre de ses œuvres font intervenir les relations humaines où l'amitié, l'amour, la passion, l'espoir comme le désespoir, la nostalgie jusqu'à l'impossibilité d'être sont mis en scène sans autres a priori ni désuétude. Son travail exprime toujours une forme de fragilité comme force essentielle de la vie. À l'exemple des 'Labyrinthe des Passions' (prix Audemars Piguet - ARCO 2016) ou 'De Profundis' (exposition solo à la Sabrina Amrani Gallery, Madrid, 2015).

 

Mais Joël Andrianomearisoa sait aussi manipuler l'humour avec les 'Sentimental Products' où des objets usuels sont détournés par leurs titres ou encore par leurs présentations. Des ready-made comme 'The Complex Variations in Love and Romance' montre un noeud de racines sous pochette cellophane, 'Sado Maso Party' un  sachet de pinces à linge noires, 'Midnight-Minuit' une chaussure talon à aiguille coupée en deux, 'Les Feux de l'Amour' un fagot de petits bois ou encore 'L'Amour Triomphant' des soupières de porcelaine peintes en noires.

 

[déroulez le diaporama ci-dessous]

 

 

DE L’ALCHIMIE

par Virginie Andriamirado

 

En premier lieu, se perd le regard. Ne sachant par quel fil l’aborder, il s’égare dans l’espace de l’œuvre, champ insaisissable, ouvert à la mode, l’architecture, la photographie et la vidéo . C’est dans l’alchimie de ces croisements combinatoires, que naît l’œuvre de Joël Andrianomearisoa. Chez lui, tout devient matière.

 

Dans L’étrange, l’artiste filme la nature jusque dans ses moindres frémissements. Il en révèle l’étrangeté sans la dire et la livre au regard comme un premier jour. Elle emplit l’espace et happe le corps-mémoire qui y surgit. Intrusif et secret, il caresse et fouille les entrailles de la matière végétale qui s’offre à lui. Aux heures bleues de la nuit, les flammes qu’il provoque dessinent le présent dans le noir.
S’il fallait trouver un fil conducteur à son oeuvre, le temps et le corps en seraient les poétiques vecteurs. « La seule chose qui m’importe c’est de faire avec le temps. Et ce qui m’angoisse le plus, c’est de n’être jamais dans le temps, d’être dépassé. Ma manière de répondre à ce défi, c’est d’être en permanence à contre-courant ». L’œuvre de Joël Andrianomearisoa intrigue parce qu’elle se construit – à contre temps – dans le mouvement. Elle se positionne dans un va et vient entre l’affirmation et la négation. Construire/déconstruire, habiller/déshabiller, remplir/vider, froisser/plier, éclairer/éteindre : l’artiste se situe dans l’entre deux de ces oppositions qui chez lui se combinent plus qu’elles ne s’affrontent. Dans ces étreintes paradoxales, l’œuvre prend sens, offrant une infinité de propositions.

 

LES COULEURS DU NOIR

 

Pierre angulaire de son œuvre, le noir est omniprésent dans sa démarche.

 

Loin d’être monochrome, il est pour lui à la fois une et mille couleurs. Ce parti pris du tout noir, relève d’un défi permanent qui pousse l’artiste à réinterpréter la couleur inscrite dans une démarche sans cesse renouvelée. Selon les matériaux, les compositions, les différents angles d’éclairage choisis, le noir déploie dans ses créations une infinité de nuances.

 

« Pour moi c’est un défi. Dans chaque pièce, je dois trouver différentes couleurs, postures du noir. Ce n’est pas seulement la couleur, c’est une attitude qui n’exclut pas le reste. Elle tend vers l’universel. Le noir intrigue, dérange, mais il est présent et fait sens partout ».

 

Si le noir peut renvoyer à une certaine idée de l’austérité et du minimalisme, il donne à l’artiste la liberté de déconstruire, de déstructurer l’édifice de l’œuvre. Le noir ouvre l’œuvre et lui donne la liberté de l’exubérance.

 

Depuis ses débuts, Joël Andrianomearisoa a fait du textile un élément récurrent de son oeuvre. Parce qu’il en dégage tous les possibles, il lui donne une polyphonie qui devient langage. Nous sommes dans le langage de la matière qui se laisse fragmenter, plier, froisser, mélanger. La diversité et la superposition des tissus mis en scène dans ses tapisseries, leur donne une densité architecturale qui évoque celle de la pierre.« J’aime la malléabilité du tissu qui permet toutes les combinaisons à travers le nouage, le tissage, le découpage, l’assemblage. Il est porteur d’un langage qui peut aller très loin ».

 

Sa récurrence pourrait faire écho au lamba, étoffe de tissu omniprésente à Madagascar. Il est vêtement le jour et couverture la nuit mais aussi linceul qui enveloppe les corps. La manière dont il est porté, la matière et le nombre de bandes qui le composent, indiquent la position sociale, l’âge, l’origine même de ceux qui le portent.

 

 

« LA VIE DANS LES PLIS »*

 

Le travail de Joël Andrianomearisoa se situe toujours à la lisière des choses. Il n’aborde pas son œuvre de manière frontale, se situant au bord du désir de celui qui la découvre. Dans son travail, tout est finalement question de posture. Celle d’un artiste à l’écoute des palpitements de la vie, qui met en scène, plus généreusement qu’il n’y paraît, une manière d’être présent au monde, « dans le nu de la vie »**.
L’espace urbain est celui qui l’intéresse le plus. Les bruits, les odeurs, les images, les éclairages, les mouvements incessants générés par la ville, habitent son univers sans l’emprisonner dans un espace géographique identifié. Ses images emmènent le spectateur vers un ailleurs qu’il n’attend pas. « J’ai besoin d’être surpris par les images. Il faut que la situation soit décalée. Je ne me considère pas comme un photographe. Je suis quelqu’un qui fait des images».

 

Pour les composer, l’artiste a besoin d’un cadre de départ. Commencent alors les expérimentations, les manipulations à travers lesquelles le projet se dessine. « L’œuvre naît de diverses manipulations qui me conduisent au résultat final. Quand je monte une installation, je n’imagine pas sa finalité. Je connais les éléments qui la composent mais c’est dans l’instant où je les mets en place que je redécouvre quelque chose ». Et c’est là que l’œuvre prend sens ».

 

Là réside sans doute la virtuosité poétique de l’artiste, dans sa capacité à saisir l’instant substantiel dont nul ne sait quand il commence, ni quand il finit.

par Virginie Andriamirado

critique, à propos de l’exposition « Flow » au Studio Museum Harlem, NY (avril 2008)

 

 

* »La vie dans les plis », titre d’un recueil de poèmes d’Henri Michaux, éditions Gallimard.

** »Dans le nu de la vie », titre d’un roman de l’écrivain français Jean Hatzfeld, éditions Le Seuil, Paris, 2002.

 

 

LIENS
 

 

– Galerie RX, Paris / www.galerierx.com

– Sabrina Amrani, gallery, Madrid / www.sabrinaamrani.com
– Tyburn Gallery, London / www.tyburngallery.com
– Magnin A galerie, Paris / www.magnin-a.com
– Primo Marella galleria, Milan / www.primomarellagallery.com

– Revue Noire, Paris / www.revuenoire.com

– Site de l’artiste / www.joelandrianomearisoa.fr

– Site des ‘Sentimental Products’ / www.sentimentalproducts.com

– Site du IV Audemars Piguet Price, 2016 / www.thelabyrinthofpassions.com

 

BIOGRAPHIE

 

SHOW / PERFORMANCE / PROJECTS

 

2016 /
IV AUDEMARS PIGUET PRIZE – ARCOMADRID 2016
DUBAI ART FAIR, 16 – 19 march 2016, Sabrina Amrani Gallery
COMME SUR DU PAPIER, group show, Frac Réunion, 20 february – 15 may 2016, La Réunion

 

2013 /
Exposition personnelle « Sentimental », Maison Revue Noire
exposition « Sur la Mauvaise pente », Galerie De Roussan (Paris 20e) dans le cadre de « Nouvelles Vagues » (Palais de Tokyo) j
Performance « Sentimental Exchange » Espace Littéraire Louis Vuitton
« L’Echappée belle » – Grand Palais
Slick Art Brussels – Slick Project – solo

 

2012 /
THE PROGRESS OF LOVE . MENIL COLLECTION . HOUSTON . USA
SLICK ART PARIS, SLICK PROJECT, SOLO
SERICUM GRAPHEIN . GLASSBOX GALLERY . CURATED BY KAISERIN . PARIS . FRANCE
21×29,7 . GALERIE DE ROUSSAN . PARIS . FRANCE
WAITING FOR THE SEVENTH DAY THAT WILL BRING US TOGETHER . JACK BELL GALLERY . LONDON . GB
NEGOCIATIONS SENTIMENTALES . SLICK ART FAIR PARIS . REVUE NOIRE . PARIS . FRANCE

 

2011 /
MINIARTEXTIL 2011 . MILANO . COMO . ITALY
EAT ME . GOODMAN GALLERY . CAPE TOwN . SOUTH AFRICA
AFRICA ! . GALERIE HUSSENOT . PARIS . FRANCE
0621146952 / L’inlassable Galerie / Paris / France
Le temps d’une rencontre ou pour toujours / Université du Tampon / Tampon / La Reunion island
En l’attente de l’aube qui nous surprendra aux rives du sommeil / Nomad Gallery / Brussels art days / Brussels / Belgium
Le temps d’une rencontre ou pour toujours / Galerie Béatrice Binoche / Saint Denis / La Reunion island
Hôtel des Rêves / Hôtel du Louvre / Antananarivo / Madagascar

 

2010 /
A PERFECT KIND OF LOVE / GOODMAN GALLERY / JOHANNESBURG / SOUTH AFRICA
A COLLECTIVE DIARY / GROUP SHOW / Herzliya Museum of Contemporary Art / TEL AVIV / ISRAEL
OUT OF THE WALL / GROUP SHOW / GUSTAVSBERGS KONSTHALL / STOCKHOLM / SWEDEN

 

2009 /
SPHERES 2009 / GROUP SHOW / GALLERIA CONTINUA / GOODMAN GALLERY / LE MOULIN / France
REGARD SPECIAL SUR LA TURQUIE / GROUP SHOW / ECOLE SPECIALE D’ARCHITECTURE / PARIS / FRANCE
8EME RENCONTRES DE BAMAKO / 8TH BAMAKO ENCOUNTERS / AFRICAN PHOTOGRAPHY BIENNAL / BAMAKO / MALI
ART BASEL 2009 / THE GOODMAN GALLERY
PANAF / GROUP SHOW / RELECTURES / ALGIERS / ALGERIE
I DON’T KNOW HOW TO BEGIN, I DON’T KNOW HOW IT WILL END / SOLO SHOW / AKSENT GALLERY / GENT / BELGIUM
JOBURG ART FAIR / JOHANNESBURG / SOUTH AFRICA
20 ANS ET ENCORE A LA MODE / GROUP SHOW / MUSÉE D’ART ET D’HISTOIRE / CHOLET / FRANCE
WORKSHOP / CONSERVATOIRE DES ARTS ET MULTIMEDIA / BAMAKO / MALI
AFRICA NOW ! / GROUP SHOW / WORLD BANK / WASHINGTON / USA

 

2008 /
UNE HISTOIRE / SOLO SHOW / CCAC / ANTANANARIVO / MADAGASCAR
REVUE NOIRE COLLECTION / GROUP SHOW / NAAC-ATELIER / NANTES / FRANCE
AFRICA NOW ! / GROUP SHOW / WORLD BANK / WASHINGTON / USA
FLOW / STUDIO MUSEUM HARLEM / NEW YORK / USA
QANTARA PROJECT / INSTITUT DU MONDE ARABE / PARIS / FRANCE
BLACK PARIS – BLACK BRUSSELS / MUSÉE D’IXELLES / BRUSSELS / BELGIUM
CŒURS À VENDRE / GALERIE A PART / BAGNOLET / FRANCE
CHEZ ROSETTE / COLLABORATION WITH KETTLY NOËL? / MONTPELLIER DANSE / LA VILLETTE PARIS / GÖTEBORG DANCE FESTIVAL / MAISON DE LA DANSE LYON …
COVER BOOK FOR PAYOT EDITIONS / PARIS / France

 

2007 /
BLACK OUT / SOLO SHOW / GALERIE :MENTALKLINIK / ISTANBUL / TURKEY
30 ET PRESQUE-SONGES / SHOW CURATED BY JOËL ANDRIANOMEARISOA /?WITH : ODILE DECQ, PASCALE MARTHINE TAYOU, HUGO GODART, ERIC VAN HOVE,?VINCENT DUBOURG, BILI BIDJOCKA, INGRIDMWANGIROBERTHUTTER, KETTLY NOËL …?ANTANANARIVO / MADAGASCAR
L’INVENTION DE LA MÉMOIRE / SAINT DENIS / REUNION ISLAND
I LOVE YOU POSITIVE OR NEGATIVE / ESPACE MICHEL SIMON / NOISY-LE-GRAND / FRANCE
AFRICA REMIX / JOHANNESBURG ART GALLERY / SOUTH AFRICA
BIDIBIBOBIDIBOO / SHOW AND?WORKSHOP / ECOLE DES BEAUX ARTS / LE PORT / REUNION ISLAND
GOOOOD FOOD BIS / MAISON DESCARTES / AMSTERDAM / NETHERLANDS
PARIS BLACK / MUSEUM DER WELTKULTUREN / FRANKFURT / GERMANY
PROPOS LIBRES / PERFORMANCE, VIDEO INSTALLATION / LA PASSERELLE / SAINT-BRIEUC / FRANCE
CORRESPONDANCES / SCENOGRAPHY?/ CHOREOGRAPHY BY KETTLY NOËL AND NELISIWE XABA? / RENCONTRES CHOREGRAPHIQUES SEINE SAINT DENIS / PAVILLON NOIR …

 

2006 /
NOMADIC ARTIST / WESTERN DESERT / EGYPT
BIENNALE DU DESIGN / SAINT ETIENNE / FRANCE
WORKSHOP / MAISON DE LA CULTURE / N’DJAMENA / TCHAD
DRESSING THE CONTEMPORARY / PROGR / BERN / SWITZERLAND
AFRICA REMIX / MODERNA MUSSET / STOCKHOLM / SWEDEN?
AFRICA REMIX / MORI ART MUSEUM / TOKYO / JAPAN
PARIS BLACK / IWALEWA HAUS / BAYREUTH / GERMANY
ARTISTS 4 LIFE / HÔTEL SALOMON DE ROTHSCHILD / PARIS / FRANCE
HABILLÉ / DÉSHABILLÉ / PERFORMANCE?6ÉME RENCONTRES CHORÉGRAPHIQUES DE L’AFRIQUE ET DE L’OCÉAN INDIEN / PARIS / FRANCE
BIENNALE DE LA HAVANE 2006 / HAVANA / CUBA
ARTISTS 4 LIFE / ART PARIS 06 / GRAND PALAIS / PARIS / FRANCE

 

2005 /
6ÉME RENCONTRES AFRICAINE DE LA PHOTOGRAPHIE / PERFORMANCE / BAMAKO / MALI
FASHION IN MOTION / VICTORIA & ALBERT MUSEUM / PERFORMANCE / LONDON / ENGLAND
AFRICA REMIX?/ CENTRE POMPIDOU / PARIS / FRANCE?
AFRICA REMIX?/ HAYWARD GALLERY / LONDON / ENGLAND
PHOTOANA / BIENNALE DE LA PHOTOGRAPHIE / ANTANANARIVO / MADAGASCAR
ERRANCE / SCENOGRAPHY?CHOREOGRAPHY BY KETTLY NOËL?GÖTEBORG DANCE FESTIVAL / RENCONTRES CHOREGRAPHIQUES SEINE SAINT DENIS …

 

2004 /
BAR / SOLO SHOW / CCF / ANTANANARIVO / MADAGASCAR
AFRICA REMIX / MUSEUM KUNSTPALAST / DÜSSELDORF / GERMANY
DU BOSPHORE À LA MOINE?MUSÉE D’ART ET D’HISTOIRE?MUSÉE DU TEXTILE / CHOLET / FRANCE
BIR GECE (ONE NIGHT) / SOLO SHOW / TOPKAPI / MAÇKA GALERIE / GALERIE :MENTALKLINIK / INSTITUT FRANÇAIS D’ISTANBUL / ISTANBUL / TURKEY
LILLE 2004 / ROUBAIX PHARE TEXTILE / MUSÉE D’ART ET D’INDUSTRIE LA PISCINE / ROUBAIX / FRANCE

 

2003 /
PERFORMANCE / INSTITUT FRANÇAIS / ISTANBUL / TURKEY
PERFORMANCE / VIDÉO / ALLIANCE FRANÇAISE / PARIS / FRANCE
UNE PREMIÈRE / SOLO SHOW / CCF / CGM / VILLA VANILLE … / ANTANANARIVO / MADAGASCAR
2002 /
PERFORMANCE / NRW FORUM / DÜSSELDORF / GERMANY
FININ / TEXTILES DU MALI / SCENOGRAPHY / PAVILLON DES ARTS / PARIS / FRANCE

 

2001 /
ARCHICOUTURE / CHAPELLE DE LA SORBONNE / PARIS / FRANCE
SAND UND SEIDE / IFA / STUTTGART / GERMANY
HABILLÉ – DÉSHABILLÉ / PERFORMANCE / LE LIEU UNIQUE / NANTES / FRANCE
LES PLUS BELLES ROBES DU CINÉMA / SCENOGRAPHY / PAVILLON DES ARTS / PARIS / FRANCE

 

2000 /
PARIS POUR ESCALE / ARC MUSÉE D’ART MODERNE DE LA VILLE DE PARIS / PARIS / FRANCE
FUN FIVE FUN STORY / SHOW CURATED BY PASCALE MARTHINE TAYOU / NEW SOUTH ART GALLERY / SYDNEY / AUSTRALIA

 

1999 /
NUIT BLANCHE POUR REVUE NOIRE / PERFORMANCE / MC2A MIGRATIONS CULTURELLES / BORDEAUX / France

 

BIBLIOGRAPHIE

 

SENTIMENTAL PRODUCTS by JOËL ANDRIANOMEARISOA / REVUE NOIRE
SENTIMENTAL by JOËL ANDRIANOMEARISOA / REVUE NOIRE
YOUNGER THAN JESUS / ARTIST DIRECTORY / NEW MUSEUM / PHAIDON
RENCONTRES DE BAMAKO 2009 / CATALOGUE
CATALOGUE PANAF ALGIERS / RELECTURES
AFRICA NOW / EMERGING ARTIST FROM A CONTINENT ON THE MOVE
FLOW / CATALOGUE / STUDIO MUSEUM HARLEM / APRIL 2008
AFRICA REMIX / CATALOGUES / KUNSTPALAST, DÜSSELDORF / HAYWARD GALLERY, LONDON / CENTRE POMPIDOU, PARIS / MORI ART MUSEUM, TOKYO / MODERNA MUSEET, STOCKHOLM / JOHANNESBURG ART GALLERY / SOUTH AFRICA
GOOOOD FOOD / GOOOOD FOOD BIS / CATALOGUE?BIENNALE INTERNATIONALE DE DESIGN ST ETIENNE 2006
PARIS BLACK / CATALOGUE
BLACK PARIS / BLACK BRUSSELS / CATALOGUE / 2008
ONE MONTH OF LOVE / ARTIST 4 LIFE?DESSINE L’ESPOIR
SPIKE MAGAZINE / WINTER 2006
HIGH FASHION / AUGUST 2006
BIENNALE DE LA HAVANE 2006 / CATALOGUE
ART ABSOLUMENT / MAGAZINE / SUMMER 2005
KUNSTFORUM / JANUARY 2005
303 / MAGAZINE / JANUARY 2005
BOSPHORE À LA MOINE / CATALOGUE
ROUBAIX PHARE TEXTILE, LILLE 2004 / CATALOGUE
UNE PREMIÈRE JOËL ANDRIANOMEARISOA / ÉDITIONS REVUE NOIRE / MONOGRAPHY / 2003
SANS UND SEIDE / CATALOGUE
PARIS POUR ESCALE / ARC MAM / CATALOGUE
FUN FIVE FUN STORY / CATALOGUE
REVUE NOIRE, N°26, N°27, N°31, N°35

 

 

Livres publiés par Revue Noire

concernant Joël Andrianomearisoa :

 

 

RevueNoire-Sentimental-Andrianomearisoa-000-COUV
Sentimental
 

 

RevueNoire-SentimentalProducts-JAndrianomearisoa_Page_01
Sentimental Products

 

 

RevueNoire-30PS-Andrianomearisoa-00-COUV
30 et Presque-Songes
 

 

001-RevueNoire-Joel_Andrianomearisoa_Madagascar_Art_Photo_Design_Architecture_COUV
Tableau de Mode
 

 

01_RN26-RevueNoire26_Madagascar_Couv1.jpg
Magazine Revue Noire RN26 Madagascar
 

.